En matière de logement, il est important d’assurer une meilleure qualité de vie et la sécurité de la famille. Pour ce faire, les maisons jumelées et mitoyennes restent les modes de cohabitation les mieux adaptés. Cependant, entre les différentes caractéristiques de celles-ci, il est souvent difficile de faire la différence. Quelle est alors la différence entre une maison jumelée et une maison mitoyenne ?

La maison mitoyenne : définition et caractéristiques

Pour faire une quelconque différence entre la maison jumelée et mitoyenne, il est important de savoir de quoi il est question. Ainsi, par définition, la maison mitoyenne est une sorte d’habitation qui se trouve accolée à une maison voisine par un ou plusieurs murs. 

Lire également : Comment fixer le panneau de bois sur le treillis rigide ?

En effet, comme il est possible de le constater sur villa-concept-creation.com, il s’agit d’une maison qui partage un ou plusieurs murs communs avec des logements voisins. Généralement présente dans les villes, elle possède une façade parallèle prolongée par un mur commun. Ce dernier donne sur un mur ou sur un jardin qui est parfois commun. 

Cependant, la présence des murs qui séparent ces différentes maisons n’est pas sans incidence légale. En réalité, c’est un cas de copropriété régie par la loi. Cette dernière énonce des obligations en cas de reconstruction, d’entretien ou de réparations liées à un mur mitoyen. Les travaux doivent se faire par les propriétaires. 

A lire aussi : Comment utiliser la Tanaisie ?

Il convient de préciser que c’est d’un commun accord. De même, ceux-ci sont grevés des différentes charges et des diverses dépenses qui résulteraient de ces opérations. Toutefois, dans le cas où les travaux iraient au-delà de la hauteur des murs du copropriétaire, la charge incombe à celui dont la hauteur est plus élevée.

La maison jumelée : définition et caractéristiques

À quelques différences près de la maison mitoyenne, la maison jumelée est une sorte d’habitation qui est généralement implantée sur un terrain. Sur ce dernier est construit un bâtiment divisé en deux parties égales. En effet, il s’agit d’une maison dont les logements s’appuient l’un contre l’autre sans néanmoins partager le même mur. 

Cela voudra dire que ce type d’habitation n’a qu’un seul mur commun avec une autre habitation. C’est là un avantage non négligeable, surtout lorsqu’il faut assurer la tranquillité de la famille. Ces habitations possèdent généralement une façade identique construite sur un même terrain. 

Contrairement aux maisons mitoyennes, les maisons jumelées disposent d’un terrain propre et n’impliquent donc aucune copropriété. Par ailleurs, les deux propriétaires ne sont de ce fait pas soumis aux lois de la copropriété.

Les avantages des deux types de maisons

Les maisons jumelées et mitoyennes présentent de nombreux avantages. La maison mitoyenne a l’avantage d’être moins chère qu’une maison classique. Elle permet aussi l’achat d’une portion de terrain dont la superficie totale est plus grande. De même, en raison du voisinage direct, cela réduit le risque de cambriolage. 

Concernant le confort, les maisons mitoyennes se chauffent mutuellement grâce à leur mur commun, ce qui favorise un plus grand confort. Quant à la maison jumelée, contrairement aux maisons mitoyennes, elle représente un équilibre parfait entre un appartement et une maison. De même, il est possible de bien connaître son voisin.

En définitive, la différence notée entre ces deux types est la présence d’un mur commun dans les maisons jumelées et de plus d’un dans les autres.

News