Que savoir sur le purin de consoude ?

De nos jours, différents moyens naturels et artificiels sont utilisés par les jardiniers pour fertiliser leur plantation. Au nombre de ces derniers, il y a le purin de consoude. C’est en effet une plante vivace utilisée comme engrais et qui présente plusieurs vertus pour le sol et les végétaux. Découvrez dans la suite de cet article tout ce qu’il faut savoir sur ce type d’engrais.

Le purin de consoude : que faut-il savoir ?

Le purin de consoude est un engrais naturel, il est exclusivement biologique et utilisé pour la fertilisation. Il fournit les oligo-éléments comme le potassium et les minéraux nécessaires pour les végétaux et la terre. Ce fertilisant est principalement utilisé pour stimuler la floraison et la fructification des plantes ou fleurs. Ainsi, le purin de consoude est plus adapté pour les fruits, dont la tomate. Le mode d’emploi est très simple. Il suffit de faire l’arrosage des plants de tomates une fois par semaine à base de solution de purin de consoude.

A lire en complément : Aménagement terrain de pétanque : astuces et conseils pour votre jardin

L’utilisation de ce fertilisant est très conseillée, car il contient de l’allantoïne qui est favorable à la multiplication des cellules. En effet, c’est une plante vivace qui se nourrit des minéraux de la terre grâce à ses racines et les distribue ensuite aux végétaux environnants. Par ailleurs, vous pouvez obtenir vous-même ce purin en passant par un procédé de fermentation. Les deux principaux ingrédients sont la consoude et de préférence de l’eau de pluie.

Le plus intéressant est qu’il est facile de vous procurer les différents ingrédients. La consoude est facile d’accès dans les prés humides ou au bord de l’eau ou d’un fossé. Si vous choisissez d’opter pour un achat, vous en trouverez sous diverses formes sur le marché. Il y a notamment la consoude en granules et la version concentrée.

A lire également : Comment choisir les bonnes plantes pour votre jardin

Les avantages et inconvénients du purin de consoude dans le jardinage bio

Le purin de consoude est un fertilisant naturel très apprécié des jardiniers biologiques. Il présente de nombreux avantages et inconvénients que nous allons évoquer dans cette section.

Les avantages du purin de consoude :
Le principal avantage du purin de consoude est qu’il permet d’enrichir la terre en nutriments essentiels pour les plantations. En effet, il contient une grande quantité d’oligo-éléments tels que le potassium, le calcium ou encore l’azote. Ces éléments sont indispensables à la croissance et au développement des plantations.

Grâce à sa richesse en allantoïne, le purin de consoude favorise la multiplication des cellules végétales. Cela permet aux plantations d’être plus résistantes aux maladies et aux parasites.

Les inconvénients du purin de consoude :
Comme tout produit naturel, le purin de consoude présente aussi quelques inconvénients à prendre en compte. Sa fabrication peut être fastidieuse : il faut récolter assez de feuilles pour faire son propre mélange ou alors acheter un concentré déjà prêt, ce qui n’est pas toujours facilement accessible géographiquement parlant.

Au-delà de cela, cela peut s’avérer coûteux si vous avez besoin d’une grande quantité pour votre jardinage bio personnel, par exemple. De même, attention car malgré toutes ses vertus, on ne doit pas oublier qu’il y a certainement une influence sur les nappes phréatiques, tout comme avec tous les produits utilisés dans le jardinage.

Le purin de consoude est une solution naturelle et biologique pour fertiliser vos plantations. Il présente des avantages indéniables pour la croissance et la santé des végétaux, mais nécessite un peu d’effort pour sa fabrication. N’hésitez pas à l’utiliser en complément d’autres engrais organiques pour obtenir les meilleurs résultats possibles !

Comment préparer et utiliser le purin de consoude pour une fertilisation naturelle efficace

Maintenant que vous avez une idée de ce qu’est le purin de consoude et des avantages/inconvénients de son utilisation, voyons comment le préparer et l’utiliser pour obtenir les meilleurs résultats possibles dans votre jardinage bio. Voici quelques étapes à suivre pour réussir la préparation du purin de consoude.

La récolte :
Pour commencer, il faut récupérer les feuilles fraîches ou fanées d’une plante appelée « Symphytum officinale ». Cette plante est très commune en Europe et peut être cultivée facilement dans votre propre jardin.

Le trempage :
Une fois que vous avez récupéré vos feuilles, placez-les ensuite dans un grand contenant rempli d’eau sans chlore (eau non traitée). Laissez tremper pendant environ 3 semaines tout en remuant régulièrement.

La filtration :
Après ces 3 semaines, filtrez la solution avec un tissu fin comme une mousseline. Vous n’aurez pas besoin des parties solides filtrées mais veillez simplement à ne garder que le liquide obtenu.

Pour éviter toute brûlure racinaire qui pourrait nuire au développement ultérieur des légumes ou autres plantations, on recommande généralement un dosage compris entre 5% et 10%. Cela signifie donc qu’il faut mélanger environ 1 litre de purin avec 9 litres d’eau avant de l’utiliser comme engrais pour vos plantations. Vous pouvez soit pulvériser le mélange sur les feuilles, soit arroser directement la terre.

Le purin de consoude peut être utilisé pendant toute la saison de croissance des légumes et autres plantations dans votre jardin bio. Nous vous recommandons néanmoins d’éviter son utilisation à partir du moment où les fruits commencent à mûrir afin d’éviter tout risque de contamination.

Le purin de consoude est un excellent moyen naturel et écologique pour fertiliser vos plantations sans nuire à l’environnement ou aux nappes phréatiques. Sa préparation nécessite certes un peu plus d’efforts que si on se dirigeait vers une solution chimique industrielle mais cela vaut largement la peine en regard des résultats obtenus !

Jardin