Quels avantages le compost offre-t-il aux plantes de jardin ?

Le compostage est une technique agricole qui est de plus en plus répandue. Malgré cela, beaucoup de personnes ignorent encore ce que c’est vraiment. Pourtant, cette pratique est très bénéfique pour tous ceux qui ont à cœur le bon développement de leurs plantes de jardin. Dans ce billet, vous découvrirez les avantages que le compost procure aux plantes dans un jardin.  

A lire également : Comment se débarrasser des orties durablement sans utiliser de produits chimiques

Les principaux avantages du compost pour le jardin

Avant toute chose, il faut préciser que si de nombreuses personnes témoignent un si grand intérêt au compostage, c’est d’abord parce qu’il est bon pour l’environnement. Ce sont des matières organiques à usage polyvalent qui, par exemple, peuvent servir à éliminer insectes nuisibles. Toutefois, ces avantages ne s’arrêtent pas là, bien au contraire. Le compost, s’il est bien fait, peut servir bien d’autres objectifs comme le fait : 

A voir aussi : Feuilles mortes : à quoi servent-elles, comment les utiliser au jardin ?

  • D’obtenir un sol riche ;
  • De nourrir les différentes plantes cultivées dans votre jardin ;
  • D’avoir un sol qui absorbe et retient convenablement l’eau ;
  • De rendre les sols lourds bien plus légers.

En dehors de tout ce qui a été énoncé, il faut savoir qu’avec le compost, la structure du sol de votre jardin est mieux élaborée. Tout le monde sait aujourd’hui à quel point ce détail est important pour le développement des espèces végétales en surface. À cela s’ajoutent le bon pH et la protection contre le vent et les érosions que ce même compostage permet. Il octroie en plus à vos plantes une résistance face aux parasites. 

Ce faisant, le compostage vous offre l’opportunité d’augmenter de manière considérable votre rendement de production pour vos fruits et légumes. Il existe donc des raisons de s’émerveiller et de pousser enfin un ouf de soulagement.

Comment obtenir de belles plantes avec le compostage ?

À l’heure actuelle, si vous arrivez dans une propriété, vous pouvez faire la différence entre des plantations faites avec ou sans compost. Il existe une bonne raison à cela, car dans un jardin, les plantes issues d’un compostage sont toujours différentes. Elles sont non seulement plus belles, mais aussi plus vigoureuses et poussent beaucoup plus vite. Pour arriver à ce résultat, il faut forcément recycler les déchets organiques issus de votre mode de vie.

Toutefois, le processus ne s’arrête pas là. Vous aurez aussi besoin d’un composteur et il en existe divers types. Vous pourrez toujours leur faire une petite place quelque part à l’abri dans votre jardin. Si vous êtes novices en la matière, il est préférable de faire appel aux services d’un professionnel. Cependant, si vous avez déjà de bonnes aptitudes, les petites astuces qui vont suivre vous seront utiles. 

En effet, pour avoir des plantes solides avec le compost, il faut éviter d’intégrer certains éléments. Des matériaux comme le verre, ou de l’huile de vidange par exemple ne doivent pas y figurer. Il en est de même pour les débris de viandes qui ne feront qu’attirer les animaux et autres rongeurs vers votre jardin. La mauvaise herbe, les copeaux et tout autre produit de ce type par contre peuvent bien vous aider.

En résumé, voilà donc un aperçu des avantages que le compostage peut procurer à des plantes dans un jardin. Rejoignez sans crainte le groupe des personnes écoresponsables qui s’en servent pour entretenir leurs cultures.

Les différentes méthodes de compostage pour optimiser les résultats

Il existe plusieurs méthodes de compostage pour optimiser les résultats et chacune d’entre elles a ses avantages et inconvénients. Le compostage en tas est la méthode la plus simple et nécessite peu de matériel. Il suffit de rassembler tous les déchets dans un coin du jardin ou dans un bac prévu à cet effet. Cette méthode peut être salissante et lente.

Le compostage en surface, quant à lui, consiste à étaler une fine couche de déchets sur le sol et à laisser les vers de terre s’en charger. Cette technique est très efficace pour enrichir rapidement le sol, mais elle peut aussi attirer des nuisibles tels que les moucherons.

Il y a le compostage en fût. Cette méthode permet une meilleure gestion des déchets grâce au tambour rotatif qui facilite le brassage régulier du compost. Le principal avantage est que ce type de composteur prend peu d’espace, mais il ne convient pas aux gros volumes.

Nous avons aussi la technique du lombricompostage, qui utilise des vers rouges pour transformer rapidement les déchets organiques en engrais naturel riche en nutriments essentiels pour vos plantations. Cette technique est idéale pour ceux qui ont peu d’espace car elle peut facilement être réalisée dans un petit bac ou sous-sol.

Quelle que soit votre méthode choisie, veillez toujours à garder un bon équilibre entre matières vertes (richesses azotées) telles que l’herbe fraîche ou encore fruits/légumes et matières brunes (richesses carbonées) telles que le carton, les feuilles ou la paille.

Pensez à bien pratiquer une bonne technique de compostage afin d’obtenir un terreau riche en nutriments qui permettra à vos plantations de s’épanouir pleinement tout en contribuant positivement à l’environnement.

Les plantes qui bénéficient le plus du compost dans le jardin

Toutes les plantes ont besoin de nutriments pour se développer, mais certaines profitent davantage du compost que d’autres. Les végétaux fruitiers et les légumes, par exemple, ont besoin d’une quantité importante de nutriments pour produire des fruits ou des légumes savoureux. Le compost est un excellent moyen de fournir à ces plantations tous les éléments nutritifs nécessaires à leur croissance.

Les rosiers, quant à eux, sont aussi très friands de compost. Ils apprécient particulièrement son apport en matière organique qui permet une meilleure rétention d’eau dans le sol ainsi qu’un pH plus stable favorisant leur floraison.

Les arbres et arbustes ne sont pas en reste non plus ! Certains comme le chêne ou l’érable nécessitent beaucoup de minéraux, tandis que d’autres tels que le camélia ont besoin d’un sol acide enrichi en matières organiques. Le compost répond parfaitement aux besoins variés des différentes espèces végétales.

Il ne faut pas oublier les plantations ornementales telles que les hortensias et autres vivaces qui bénéficient aussi grandement du pouvoir nourricier du compost.

Toutes ces plantations peuvent profiter pleinement des avantages offerts par le compostage afin de s’épanouir au mieux dans votre jardin. Il suffit simplement de savoir comment bien utiliser cette ressource naturelle !

Jardin