Prendre soin de ses plantes d’interieur pendant l’été

Durant la plus chaude des quatre saisons de l’année qu’est l’été, tout le monde est super heureux de pouvoir profiter du soleil. Par contre, tel n’est pas le cas pour les plantes d’intérieur. Ces derniers requièrent une attention plus importante pendant cette saison de l’année où les températures sont particulièrement élevées. En effet, elles ont besoin de soins particuliers pour leur croissance et leur épanouissement. Dans la suite de cet article, vous découvrirez quelques astuces, ingéniosités et méthodes très utiles pour prendre soin de vos plantes d’intérieur en été notamment en utilisant la lutte biologique et les nématodes.

 Ne pas trop arroser

ParadoxalemTout simplement parce qu’avec la chaleur, l’eau s’évapore plus vite du sol que d’habitude. C’est ainsi que ce phénomène entraîne un assèchement rapide du sol. Plus, le sol est sec, plus les plantes ont besoin d’eau. Alors, comment s’y prendre pour éviter cela ? Vérifiez juste le degré d’humidité de votre sol avec votre index, juste 2 centimètres environ dans le compost. Autrement dit, introduisez votre doigt dans le terreau jusqu’à atteindre la première articulation. Après ce petit examen, si vous ressentez de l’humidité dans le sol, l’arrosage n’est pas nécessaire. Si votre plante a besoin d’eau en petite quantité comme les succulentes, ne l’arrosez pas, si vous constatez que la terre est légèrement humide et que votre plante fait partie de celles qui ont besoin d’eau, arrosez-la. Par contre, si le sol est sec, c’est le moment idéal de servir une bonne quantité d’eau à vos amies vertes. L’aspersion de ces plantes présentes à l’intérieur ne doit pas être exagérée. Ceci pour des raisons de propreté intérieure et de bien-être de la plante. En effet, cette dernière ne saurait pousser aisément dans une marre d’eau ou un excès de boue. Les quantités d’eau doivent être très justes. Lorsque les plantes sont inondées, les feuilles commencent à perdre de leur vigueur et les plantes deviennent de jour en jour tristes. Face à cette situation, ne commettez pas l’erreur d’arroser la plante encore et encore, car cette dernière mourra inondée. D’ailleurs, il faut noter qu’il est plus facile de récupérer une plante assoiffée qu’une plante ayant reçu une quantité énorme d’eau par arrosage. Tout compte fait, l’arrosage raisonné doit se faire une fois par semaine en été et tous les dix jours à deux semaines, il se fait aussi une fois. Toutefois, notons que pour faciliter l’arrosage de votre plante, trempez-la dans le bain ou sous la douche, de temps à autre, ainsi, vous assurez à cette dernière une humidification intégrale et complète avant arrosage. 

A lire également : Quelle législation régit l'installation d'une serre dans mon jardin ?

Ne pas mettre sa plante en plein soleil

Contrairement aux idées préconçues, poser sa plante à l’abri du soleil est une astuce qui favorise une croissance maximale de cette dernière. Le soleil peut considérablement nuire à la pousse de nos amies vertes. Tout comme les êtres humains, les plantes ressentent les effets du climat : brume, brise, chaleur étouffante, subtile fraîcheur, etc. Nos amies vertes étant toujours cloîtrées à l’intérieur, nous devons donc être attentifs et à l’écoute de leurs besoins, nous devons nous communiquer mutuellement, elles doivent nous poser leurs problèmes et nous sommes dans l’obligation de leur répondre en résolvant leurs problèmes. Pour les accompagner dans leur processus de croissance et d’épanouissement, nous devons être en mesure d’identifier et de résoudre leurs problèmes. Pour ce faire, il est indiqué de conserver ses pots de fleurs dans le noir ; c’est-à-dire un endroit de la maison où le soleil ne pénètre pas.Pour les accompagner dans leur croissance, vous pouvez également apporter à vos plantes d’intérieur un peu de fraîcheur en ouvrant les volets lorsque le temps est plus doux en journée. Tout en faisant attention à l’entrée des insectes et autres destructeurs de cette mini flore intérieure qui peuvent être portés jusqu’à l’intérieur par des courants d’air.

Rester sur le guet pour éviter les nuisibles

Les insectes et autres nuisibles détruisent constamment les efforts d’entretien de vos jolies plantes d’été ? Ce n’est pas un problème. Heureusement, il y a plusieurs manières de sauver vos plantes ! Nous vous partageons quelques astuces et ingéniosités pour venir à bout de ces indésirables. Les plus efficaces consistent à utiliser l’attrapeur de moucherons et la lutte biologique pour les combattre.

A lire en complément : Jardinage : les bulbes jacinthes

L’attrapeur de moucherons

L’attrapeur de moucherons est une pratique dont le but est d’assurer que ces insectes n’aient plus la possibilité de poser leurs œufs dans le terreau de vos plantes. À l’intérieur du paquet, on y retrouve 10 pièges à moucherons qui sont créés à base de plastiques recyclés que l’on place dans le terreau des plantes infectées. Après le retrait de l’aluminium qui recouvre chaque côté du piège, on retrouve une couche de colle sur laquelle les mouches se colleront et seront piégées. En procédant ainsi, non seulement vous empêchez ces bestioles de se multiplier, mais vous les éliminer.

La lutte biologique

La lutte biologique consiste à introduire certains organismes vivants dans le milieu d’évolution de la plante afin de se débarrasser de ces insectes indésirables. L’objectif n’est pas de supprimer totalement les insectes ravageurs, mais de contrôler leur population afin qu’elle soit à un seuil acceptable. Cette dernière consiste à s’aider des auxiliaires pour lutter contre les parasites. Autrement dit, cette technique consiste à introduire dans le milieu l’ennemi naturel de ces destructeurs. Ainsi, il se mettra au travail pour se débarrasser de tous ces insectes dérangeants. Pour y parvenir, vous pouvez par exemple introduire dans vos pots de fleurs des coccinelles dont les larves et les adultes dévorent les pucerons ou entre autre utiliser les chrysopes dont les larves des larves se nourrissent des pucerons, acariens, œufs de papillons, thrips, cochenilles, aleurodes…c’est bien triste, hélas ! Mais cela fonctionne en effet comme dans la nature. Tout simplement, les ennemis de nos ennemis sont nos amis !Durant l’été, les plantes d’intérieur nécessitent une grande attention de notre part. Leur entretien maximal passe par un arrosage dosé, une aération adéquate et une lutte biologique absolue ! En procédant ainsi, vous serez surpris du résultat de cette mini verdure qui égaie votre intérieur et lui octroie des couleurs éclatantes, un air frais et suave et une ambiance radieuse. 

Aérer régulièrement la pièce

L’été est souvent synonyme de chaleur et d’étouffement dans l’espace intérieur. Nous avons tendance à fermer les portes pour garder la fraîcheur, mais cette pratique peut s’avérer être désastreuse pour nos plantations d’intérieur qui ont besoin de lumière et d’air frais. Il faut que les plantes puissent respirer.

Les plantes ont besoin de ventilation tout comme nous avons besoin d’oxygène pour vivre. En effet, sans une bonne oxygénation, il y a un risque que les racines des végétaux se noient dans leur propre eau, ce qui entraîne un état critique pour votre plante. Cela favorise aussi le développement de moisissures indésirables qui peuvent bloquer certains processus vitaux des plantes, ce qui nuit fortement à leur santé globale.

Alors, même en période chaude, pensez toujours à ouvrir les fenêtres pour faire circuler l’air frais.

Adapter la fréquence d’arrosage selon la température

En plus de s’adapter à la fréquence d’arrosage, vous devez aussi modifier la quantité d’eau que vous utilisez en fonction des températures estivales. Effectivement, lorsque les températures sont élevées, l’eau s’évaporera rapidement, ce qui signifie que les plantations peuvent sécher beaucoup plus rapidement. Pour contrer cela, il faut noyer leurs racines.

Pour aider votre plante à mieux absorber l’eau et donc être mieux hydratée malgré la chaleur intense de l’été, vous pouvez pulvériser un peu d’eau sur ses feuilles ou vaporiser un peu dans son environnement global. Cette méthode permettra aux plants de mieux absorber l’eau et donc une meilleure croissance globale.

Il faut prendre note du type de conteneur utilisé pour vos plantations car cela peut avoir une influence directe sur leur capacité à retenir correctement leur eau pendant cette période chaude. Les pots en terre cuite sont connus comme étant des matériaux poreux qui absorbent souvent l’eau beaucoup trop vite, tandis que ceux en plastique conservent plutôt bien le volume initial donné lorsqu’ils sont arrosés. En conséquence, choisissez judicieusement le pot adapté selon votre situation afin de garantir une bonne rétention en eau tout au long du mois.

Choisir un pot adapté à la plante et à la taille de son feuillage

Au-delà de l’eau et de la fréquence d’arrosage, vous devez choisir un pot adapté à votre plante. Il existe une grande variété de pots disponibles sur le marché, chacun possédant ses propres avantages et inconvénients.

Le premier élément à prendre en compte lorsqu’on choisit un pot est la taille de votre plante. Une petite plante n’a pas besoin d’un grand pot car cela peut compromettre sa croissance. De même, certaines plantations nécessitent plus d’espace pour se développer complètement. Si vous disposez d’une plante particulièrement volumineuse telle que l’oiseau du paradis ou le ficus benjamina, par exemple, vous devez leur fournir des pots qui sont suffisamment grands pour permettre aux racines de bien s’étendre, mais aussi les empêcher de devenir trop gros au risque de stresser vos plantes.

Notez aussi que chaque type de plantation a des besoins différents en termes d’environnement. Par conséquent, tout comme les êtres humains ont besoin de différents vêtements pour se protéger contre les changements climatiques difficiles, vos plantes peuvent avoir besoin de différents types de contenants selon leurs caractéristiques individuelles ainsi que leur environnement domestique.

Surtout si vous voulez ajouter un peu plus de style dans votre maison avec ces belles plantes pendant l’été chaud de cette année, pensez donc à considérer le design global du conteneur afin qu’il convienne parfaitement à votre décor intérieur actuel.

Utiliser des fertilisants naturels pour nourrir ses plantes

En plus de l’arrosage régulier, une autre étape importante pour prendre soin de vos plantations en été est d’utiliser des fertilisants naturels. Les fertilisants permettent de nourrir les racines et d’aider la plante à se développer et à fleurir davantage. Pensez bien à des plantations comme celles destinées aux légumes ou aux arbustes.

Bien sûr, lorsque vous utilisez des fertilisants naturels ou biologiques, assurez-vous toujours de suivre les instructions du produit et de ne pas trop fertiliser votre plante. Cela pourrait la brûler et endommager ses racines. En tout cas, si vous avez des doutes sur l’utilisation de ces produits pour vos plantations, demandez conseil à un expert en jardinage ou consultez une bibliothèque spécialisée dans le sujet afin d’être sûr que vous utilisez les bonnes méthodes.

Prendre soin de ses plantations intérieures pendant l’été peut sembler être un défi difficile au premier abord. Avec quelques pratiques simples, telles que l’arrosage régulier adapté à chaque type de plante ainsi que l’utilisation judicieuse des fertilisants organiques ou biologiques, vous pouvez aider votre verdure à se développer rapidement et sainement tout au long de la saison chaude estivale.

News