Quel gardien pour Monstera ?

A voir aussi : Quelle pompe de réservoir 1000L ?

C’est l’une des plantes d’intérieur les plus cultivées pour son port, elle dépasse 2 mètres et son principal attrait est ses feuilles en forme de cœur ; les plus anciennes présentent des fissures très décoratives.

A lire aussi : Comment desserrer un tendeur de torréfaction ?

Classification botanique

Le Monstera appartient à la famille des Aracées du genre Monstera. C’est une plante grimpante vivace et à feuilles persistantes

Caractéristiques générales.

Le Monstera est originaire du Guatemala et du Mexique : dans les pays d’origine, il atteint également une hauteur de 6 mètres, avec des feuilles pouvant atteindre une longueur de 100 cm et une largeur de 60 cm. C’est la plante idéale comme plante d’intérieur, très décorative, elle nécessite très peu de soins, elle convient donc également aux salles d’attente, aux studios, etc. Elle nécessite un espace d’au moins 2 mètres carrés.

Sa particularité réside dans ses feuilles : grandes et très déchiquetées, toutes différentes les unes des autres (phénomène d’hétérophyllie) : au stade jeune, elles sont en forme de cœur et, à l’âge adulte, elles ont l’aspect classique avec un bord sculpté et des trous oblongs.

***1 Monstera

Espèces principales

Une cinquantaine d’espèces appartiennent au genre Monstera, parmi lesquelles nous citons :

Monstera adansonii Alex Popovkin Creative Commons Attribution 2.0 Licence générique.

Le Monstera adansonii :

est une espèce de plante à fleurs de la famille des Aracées répandue dans la majeure partie de l’Amérique du Sud et de l’Amérique centrale. En plus des pays d’Amérique du Sud, on le trouve également dans les Antilles sur des îles telles qu’Antigua, Grenade, Saba, Saint-Kitts, Guadeloupe, Marie-Galante, Dominique, Martinic, Sainte-Lucie, Saint-Vincent, Tobago et Trinidad.

Sharp Monstera :

cette espèce est Originaire du Guatemala, il appartient au groupe avec des feuilles à marge entière et une feuille perforée. De nombreuses espèces présentent cette caractéristique et, au stade juvénile, sont difficiles à distinguer, étant donné que les feuilles ont toutes une lame oblongue-oblique, un sommet pointu et des bords entiers, et supposent des perforations spécifiques à l’espèce uniquement à l’âge adulte.

Delicious Monstera Forest & Kim Starr Creative Commons Attribution 3.0 Non porté

Monstera Deliciosa ou Philodendron Pertusum :

Il vient du Mexique, où il peut atteindre une hauteur de 6 mètres et où ses feuilles peuvent mesurer jusqu’à un mètre de long et 60 cm de large.

Dans nos régions, la taille est considérablement réduite. Le phénomène de l’hétérophyllie, chez cette espèce, est si prononcé qu’il a d’abord été classé comme appartenant au genre Philodendron et encore aujourd’hui Il est communément appelé philodendron.

En fait, lorsqu’elles sont jeunes, les feuilles sont en forme de cœur, avec un sommet pointu et une lame et des bords entiers (très similaires à celles de nombreuses espèces de Philodendrons).

À l’âge adulte, il a des feuilles avec des bords fortement sculptés et des trous oblongs sur la lame le long de la côte centrale et dans les segments. Sur le marché, il existe plusieurs variétés telles que la « Borsigiana », qui a des dimensions plus petites que celles de l’espèce type et la « panachée », qui a des feuilles panachées jaunes ou blanc crème, qu’elles ont ensuite tendance à devenir complètement vertes.

Pertusa Monstera :

Originaire du Panama et du Guyana, cette espèce grimpante a un feuillage très épais caractérisé, chez les spécimens adultes, par des marges entières et une lame perforée.

Monstera Pittieri :

originaire du Costa Rica, cette espèce grimpante a des feuilles fines, à l’apex pointu et coloré vert argenté.

Conseils de croissance

Lumière et température

Il préfère une position lumineuse, mais sans soleil direct ; il tolère une luminosité moyenne et survit même en cas de faible luminosité, mais dans ces cas, les feuilles resteront plus anonymes, petites et sans perforations. En été, vous pouvez le déplacer à l’extérieur, à mi-ombre. La température idéale se situe entre 20 et 25° C, il tolère une chaleur intense tant qu’il doit être bien arrosé ; il ne résiste au froid que jusqu’à 10° C.

L’idéal serait que pendant l’hiver à la maison, la plante soit placée dans un pot contenant de l’argile expansée pour être maintenue constamment humide, dans un endroit lumineux, tempéré et loin des radiateurs.

Les feuilles doivent être nettoyées régulièrement de la poussière avec un chiffon humide et pulvérisées avec de l’eau distillée. Du printemps à tout l’été, la plante doit être placée à l’extérieur, à l’abri des rayons du soleil et arrosé abondamment, en prêtant attention à l’engorgement qui est mortel pour les racines charnues.

Terrain

La plante a besoin d’un substrat frais et bien drainant. Pour cette raison, il est recommandé d’ajouter du sable ou de l’écorce finement haché au sol. Le rempotage doit être effectué chaque année en avril, avec un sol universel ou pour les plantes vertes jusqu’à utiliser des pots de 30 cm, il suffira alors de rempoter tous les 2 ou 3 ans ou de remplacer uniquement la surface de la couche du terreau.

Arrosage

Il doit être arrosé environ une fois par semaine pendant l’été ; tous les 10 à 15 jours en hiver, en gardant le substrat juste humidifié, en prenant conscience de ne pas créer d’engorgement. Au milieu de l’été et en hiver, avec le chauffage, de l’eau doit être pulvérisée sur le feuillage tous les jours.

Engrais

Il devrait être fertilisé d’avril à septembre tous les 15-20 jours (mais la fréquence de fertilisation varie en fonction de l’âge de la Monstera) en administrant un engrais liquide pour plantes vertes, dilué dans l’eau d’irrigation. Les engrais trop concentrés nuisent aux racines. Pour fertiliser correctement le Monstera, il faut utiliser un engrais spécifique pour plantes d’intérieur contenant des doses égales des trois produits chimiques fondamentaux : l’azote, le phosphore et le potassium. Dans le cas d’un jeune spécimen, il est bon de fertiliser avec une certaine fréquence, tandis que pour les plantes adultes, la fertilisation doit être réduite.

Multiplication

Si vous souhaitez multiplier la plante, vous pouvez procéder à la coupe en été afin de permettre au nouveau plant de s’enraciner dans un climat chaud. La coupe doit être effectuée à partir des bourgeons latéraux ou de l’apex. Il n’est pas nécessaire de tailler la plante, il est possible, tout au plus, d’éliminer les feuilles jauni et sec.

Ravageurs et maladies

Le Monstera n’est pas facilement attaqué par les ravageurs ou les insectes. Cependant, il pourrait subir les attaques de pucerons ou de poux des plantes. Ces parasites peuvent être éliminés par l’utilisation de pesticides spéciaux. Les autres maladies peuvent être causées par de mauvaises méthodes de culture de Monstera, telles qu’un trop grand nombre d’irrigations qui pourraient entraîner la stagnation de l’eau et la pourriture des racines qui en résulte, l’une des principales causes de la mort des plantes.

De plus, si le Monstera est exposé directement au soleil, il est possible que des taches jaunâtres se créent sur le dessus des feuilles. Ces endroits disparaîtront une fois que notre Monstera sera repositionné dans un endroit plus approprié. Une altération de l’équilibre est plutôt causée par l’utilisation excessive d’engrais.

Astuces

Un gardien de mousse qui sert de support permettra à la plante de se redresser. Si vous souhaitez multiplier la plante, prenez des boutures de branches au printemps. Transplantez-le lorsque les racines remplissent le pot, généralement tous les deux ans. Lavez les feuilles pour les laisser respirer.

Curiosités

Dans les lieux d’origine, la plante est également utilisée à des fins culinaires, en effet, son fruit est comestible, caractérisé par une pulpe très succulente qui donne une saveur similaire à celle de l’ananas.

Où acheter Monstera

  • sur eBay, vous pouvez trouver de nombreuses variétés, même rares ou rares

Equipement
Show Buttons
Hide Buttons